Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  21.10.2018 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 65 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 1093907

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui266
mod_vvisit_counterHier272
mod_vvisit_counterCette semaine2153
mod_vvisit_counterCe mois5109
mod_vvisit_counterTotal visiteurs652613
Accueil Archives
PDF Imprimer Envoyer

Visite pastorale à Tanandava-Angarazy

 

Tout de suite après la fête de Pentecôte, du 11 juin au 16 juin, l’évêque a visité le district de Tanandava-Angarazy. C’est la plus petite paroisse du diocèse. Elle compte environ 17.000 habitants et 2.182 catholiques. Actuellement y travail un prêtre diocésain, un diacre en stage pastorale, quatre sœurs des Missionnaires et Adoratrices de la Sainte Famille qui s’occupent d’une école de 800 élèves et un dispensaire.


 

Mais le village de Tanandava-Angarazy est actuellement le poumon agricole de la région de Morombe, ancienne Samangoky. Au départ la Samangoky (nom d’entreprise) a été centré sur la production de coton, mais au début des années 90 l’entreprise a fait faillite et les gens ont commencé de transformer les champs de coton en rizières. Et grâce à cela la plaine de Bas Mangoky est devenue le magasin de nourriture pour toute la région.


 

La SAMANGOKY est née dans les années 50 où se sont multipliées des études de tout ordre : géographiques, démographiques, économiques, hydrologiques, etc. Les aménagements s’étalent sur plus de 25 ans puisqu’ils ont commencé au moment de l’indépendance (1960) et qu’ils sont achevés à la fin des années 80. Les aménagements étaient repartis en quatre tranches : première tranche : 1960-70, infrastructure de tête : barrages, prise d’eau de Bevoay, canaux, ensuite aménagement du secteur de Tanandava-Angarazy (2000 ha) ; deuxième tranche : 1970-75, création de l’usine canaux et aménagement du secteur d’Andranomanitsy (2000 ha) ; troisième tranche : 1975-80, aménagements des secteurs de Tsianihy, Ambahikily, Namatoa et Ankazomena-Sud (3500 ha) ; quatrième tranche : 1980-87, aménagements des secteurs d’Andranomena-Sud, Antanamanintsy, Mangolovolo (3500 ha).


 

La paroisse de Tanandava-Angarazy est une paroisse cosmopolite. On y trouve des gens presque de toutes les ethnies de Madagascar, donc de différentes régions, de différentes croyances et de différentes coutumes. Tel mélange de la population n’est pas propice à la sécurité, l’unité et le travail d’ensemble. Le prêtre et les religieuses sont souvent confrontés aux problèmes d’organisation et d’unité, même s’il n’y a pas de problèmes financiers. Il est difficile de passer le message d’amour et de solidarité.


Voilà un exemple de cela : l’église à Ampanarivo et à Tanandava-Village.








 

Peut-être, quelqu’un pourra nous aider à reconstruire ces deux églises ? Le coût de la construction d’une chapelle en brousse est de 1.500 euros. Merci d’avance à tous ceux qui voudront nous aider !


Une autre nouvelle, grâce à l’aide trouvée par les Sœurs Missionnaires et Adoratrices de la Sainte Famille une école de 6 classes est en construction. Cette école pourra héberger 240 élèves. Merci aux Sœurs et leurs bienfaiteurs !


 

Et finalement, la visite d’un village de Mikea. Antsakoabe est le nom de ce village. Il se trouve tout près de la forêt vierge de Mikea (Ala Mikea). Plus d’information au sujet des Mikea vous trouverez dans ce site sous le titre : Population et sous-titre : Mikea. Dans ce village se trouve une écoles primaire avec 70 élèves.


Les enfants plein de joie








Les sages du village







 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com