Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  24.11.2017 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 33 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 884296

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui53
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterCette semaine1494
mod_vvisit_counterCe mois8333
mod_vvisit_counterTotal visiteurs559192
Accueil Défis
Les conditions économiques PDF Imprimer Envoyer

Le diocèse de Morombe n’est certainement pas la région la plus pauvre de Madagascar. A voir les troupeaux de zébus, de chèvres et de moutons, tout comme les diverses cultures vivrières et industrielles qui peuvent y venir, on peut dire que cette région du diocèse possède des richesses qui feraient envie à bien d’autres régions.

Mais quand on voit les réalités concrètes de la vie des gens, on est forcé de constater la grande pauvreté qui, par endroits, confine à la misère. Par exemple, la grande sécheresse de 1992-1993 et de 1996-1997, qui risque de se reproduire périodiquement, à cause de la détérioration de l’environnement, a montré à quel point les réserves alimentaires de la population sont loin de pouvoir affronter les moments de grande crise.

Or, l’expérience montre qu’en général ce ne sont pas les grandes fortunes qui ouvrent les chemins de l’Evangile. Nos chrétiens se recrutent parmi les petits salariés de la fonction publique et privée, les propriétaires de petits troupeaux ou d’insignifiantes surfaces à cultiver, ceux dont la principale préoccupation est la survie quotidienne. Ils sont exclus des affaires économiques nationales, du monde politique. On dit et répète souvent que l’économie nationale, voir internationale n’a pas de retombée dans les ménages !? C’est pourtant sur eux que pèsent les dettes extérieurs du pays, se sont eux qui font les frais de l’économie inflationniste imposée par les bailleurs de fonds et la banque mondiale, sans parler de mondialisation et implantation des zones franches autour de grandes villes.

 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com