Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  19.01.2018 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 31 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 928656

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui232
mod_vvisit_counterHier314
mod_vvisit_counterCette semaine1501
mod_vvisit_counterCe mois6192
mod_vvisit_counterTotal visiteurs580640
Accueil Archives
PDF Imprimer Envoyer

Visite pastorale à Andavadoaka

 

Du 01 décembre au 13 décembre 2014, l’évêque a effectué sa dernière visite pastorale de cette année. Cette visite a eu lieu dans la paroisse ou au district missionnaire d’Andavadoaka. Ce district est confié aux Missionnaires de la Sainte Famille. Actuellement y travaillent les trois prêtres MSF et parmi eux le senior du diocèse et de la Province Malgache des MSF, le père Kissling Stefan MSF, âgé de 82 ans. En septembre 2012 il a fêté son jubilé de 50 ans du travail dans le diocèse et dans le district d’Andavadoaka. On peut dire que grâce aux efforts et le zélé missionnaire du père Kissling que le district (paroisse) a actuellement 18 chapelles en brousse dont 10 écoles et au centre une église paroissiale et le collège.

 

Il y a aussi une communauté religieuse des CIM de trois Sœurs qui s’occupent des écoles et de la pastorale des enfants et jeunes.

 

 

Ce district est peuplé par des Vezo, les gens qui vivent de la mer et qui sont souvent en déplacement (nomades) pour trouver des poissons et fruits de la mer. La pastorale est donc assez difficile et souvent irrégulière parce qu’elle suit le rythme de la mer (la marée basse et haute, le vent et d’autres conditions météorologiques).

 

En résumant cette visite, on peut dire que les résultats pastoraux sont satisfaisants par rapport aux conditions et la façon de la vie des gens. Un petit bémol, la pastorale de la famille est presque inexistante, même si le district est conduit par les Missionnaires de la Sainte Famille.

 

Au point de vue sociale, il y a beaucoup d’espoir parce que les Vezo se sont mis à élever des « zanga » (concombres de la mer) et à planter des « lomtsy » (une espèce d’algue marine). Ils sont aidés par l’association « Blues Aventures » d’Angleterre et l’association des pêcheurs « Velondrieky ». Et oui, les poissons et les fruits de la mer comme crevettes, crabes, langoustes, etc diminuent terriblement, donc il faut chercher d’autres solutions. Heureusement ! Courage aussi dans la réalisation de ce projet !

 













 

Les villages d’Andavadoaka et Befandefa ont reçu les centrales électriques qui utilisent l’énergie solaire pour la production du courant. Le branchement d’électricité à la maison coûte assez cher, donc pour l’instant ce n’est pas pour tout le monde.

 

 

Ensuite la région d’Andavadoaka est un coin paradisiaque : la mer turquoise, les jolies plages, le sable fin et blanc, les ilots au large, les baobabs… la forêt vierge de Mikea. Cela attirent des touristes. Maintenant il y a beaucoup des hôtels au bord de la mer. Il y a du travail et l’argent pour des gens. Mais… Mais cela attirent aussi des problèmes ; surtout des problèmes au point de vue de comportement moral : adultère, pédophilie, boites de nuits, « mariages » pour une semaine ou un mois…

 




















 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com