Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  22.10.2017 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 12 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 861305

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui348
mod_vvisit_counterHier552
mod_vvisit_counterCette semaine4120
mod_vvisit_counterCe mois11303
mod_vvisit_counterTotal visiteurs546925
Accueil Histoire
PDF Imprimer Envoyer

Bara

Masikoro

Sakalava

Vezo

Parler de l’histoire de Madagascar et du Sud-Ouest de Madagascar, c’est d’abord parler de l’histoire de son peuplement. Nous allons aborder l’histoire du peuplement au Sud-Ouest dans le chapitre suivant. Dans ce chapitre nous parlerons surtout sur l’histoire du diocèse, c’est-à-dire au sujet des différents gens qui ont contribué dans l’implantation de l’Eglise.

Mais dès le maintenant, il faut dire qu’il n’y a pas de présence humaine sur l’île avant le VIIème siècle, ou du moins n’a-t-on rien trouvé pour l’instant. Les malgaches sont forcément venus d’ailleurs. Mais de quel ailleurs ? Les types physiques assez contrastés que l’on peut rencontrer du nord au sud, d’est en ouest, de plaines côtières en Hautes Terres fournissent un semblant réponse : les ancêtres des malgaches actuels venaient d’Asie et d’Afrique, et même, pour être plus précis, d’Afrique orientale de d’Indonésie.

On sait que les marins indonésiens naviguaient couramment dans l’archipel malais, jusqu’au sud de l’Inde et aux îles Maldives, dès le VIIème siècle. C’était essentiellement des commerçants qui cabotaient le long des côtes. Ils naviguaient sur des pirogues pontées, semblables aux catamarans, se guidaient grâce aux étoiles, et dérivaient parfois : ils ont pu découvrir Madagascar accidentellement. Abord de ces bateaux, il y avait aussi des marins et des serviteurs noirs, sans doute africains, mais peut-être aussi originaires de l’Inde du Sud. Ces Indonésiens auraient abordé les côtes malgaches par le nord de l’île, puis caboté d’embouchure en embouchure le long de la côte est. De là, ils seraient ensuite remontés vers les Hautes Terres.

 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com