Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  21.09.2017 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 74 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 828037

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui467
mod_vvisit_counterHier703
mod_vvisit_counterCette semaine2115
mod_vvisit_counterCe mois8760
mod_vvisit_counterTotal visiteurs530814
Accueil Géographie Faune du Sud-Ouest
PDF Imprimer Envoyer
Dans le Sud-ouest, il n’y existe pas de gros mammifères terrestres comme en Afrique. Le roi des animaux ici, c’est le lémurien. Il y a plusieurs espèces très différentes des lémuriens qui se partagent le territoire, du fameux « maky » (maki diurne) à la queue annelée de noir et de blanc jusqu’au surprenant « aye-aye », lémurien nocturne au doit médian très allongé.

Ensuite, les caméléons sont les autres princes. On dit, qu’il y a au moins une soixantaine d’espèces de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs ; du caméléon de Person, dépassant souvent les 50 cm, aux unicornes, en passant par les très archaïques « brookesia », dont le plus petit n’atteint pas 2 cm. Au sujet des yeux indépendants des caméléons, on dit ici, qu’un œil est tourné vers l’avenir, l’autre vers le passé.

Chez les reptiles, il faut signaler les vénérables tortues radiées (radiata) « sokaky », endémiques et se traînant dans la poussière ; les crocodiles « voay » sont représentés par une unique espèce, celle du Nil en Egypte ; du côté des serpents « biby lava », ils sont tous inoffensifs, même le fameux « do », une sorte de boa.

Du côté des petits mammifères, signalons les « tenrecs », insectivores très primitifs ressemblant aux hérissons ; les « fosa », une sorte de petit puma qui sort la nuit ; et enfin les rats sauteurs géants dans la forêt.

On trouve également ici d’insectes et de papillons dans une gamme infinie de tailles, de formes et de couleurs. Par exemple : il y a des araignées énormes tissent parfois de fantastiques toiles de plus de 30 m d’envergure.


Il ne faut pas oublier des oiseaux de plusieurs sortes, qu’il est impossible de les énumérer ici, parce qu’il y a près de 250 espèces tout de même.

Et enfin, il y a quelques bêtes dangereuses, comme les scorpions et les mygales, et quelques scolopendres qui sortent par temps pluvieux.

 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com