Bannière

Année pastorale 2016

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux

Cathédrale

Construction de la nouvelle cathédrale.


Cliquez ici pour voir la progression de la construction.

Météo

Morombe °C
Tuléar °C
Antananarivo °C
  21.09.2017 Wetter Ostsee

Translation

French English German Italian Polish Portuguese Spanish

Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 43 invités en ligne

Statistiques de 15/08/10

Affiche le nombre de clics des articles : 828005

Visiteurs de 30/10/11

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui465
mod_vvisit_counterHier703
mod_vvisit_counterCette semaine2113
mod_vvisit_counterCe mois8758
mod_vvisit_counterTotal visiteurs530812
Accueil Géographie
PDF Imprimer Envoyer

Avant de parler du Sud-Ouest de Madagascar et du diocèse de Morombe, il faut dire quelques mots sur Madagascar. Madagascar donc est une île et se trouve dans l’océan Indien, à 400 km à l’est des côtes africaines, au niveau de la Tanzanie et du Mozambique. Et elle est entourée par un chapelet d’îles et d’archipels. Au nord, le proche archipel des Comores et l’île de Mayotte ; plus au nord, les Seychelles. Et puis, à l’est l’île de la Réunion et Maurice.

La quatrième plus grande île du monde, qu’on appelle « Grande Ile », « île Rouge » ou encore « île continent ». Madagascar a une superficie de 587.000 km2 avec 18 millions d’habitants. Plus longues distances : 1.580 km du nord au sud et 580 km d’est en ouest.

Pour comprendre la géographie et le climat du pays, il faut le couper en trois morceaux dans le sens de la longueur.

Du nord au sud, le pays est traversé par une longue épine dorsale centrale appelée les Hautes Terres.

Plus proche de l’océan Indien que du canal du Mozambique, elle tombe brutalement en falaise sur une mince bande de plaine côtière, la côte est.
De l’autre côté, elle descend plus doucement vers la vaste plaine de la côte ouest bordant le canal du Mozambique.

Et oui, Madagascar avant tout, c’est la variété des paysages mais aussi celle des hommes et de leurs origines.

A l’intérieur du pays la terre est rouge, il y a des hautes montagnes et il fait assez froid.

Sur la côte est, c’est la pluie et le vent presque toute année, et aussi jolie flore, par exemple : « ravinala » (arbre du voyageur) et beaucoup de verdures.

Puis le sud et l’ouest, c’est le soleil de plomb, le ciel toujours bleu, le bush épineux semi-désertique et la savane piquetée des baobabs.

Mais Madagascar, c’est aussi le pays des ancêtres. Les malgaches cultivent le souvenir et les traditions de peuples venues d’Indonésie et d’Afrique, et qui ont vogué jusqu’à elle pour constituer une mosaïque de 18 ethnies et plusieurs groupes dont les coutumes fascinent. Plus de la moitié de la population suit toujours le culte des ancêtres.

Et pour finir cette brève « carte d’identité » de Madagascar, il faut ajouter aussi qu’ici, rien n’est tout à fait prêt, mais rien n’est prédigéré, en commençant par les rapports entre les gens et finissant par les transports en taxi-brousse. Le « moramora » (doucement) est de rigueur. Mais pour cela justement que Madagascar attire. Il faut goûter à cela pour en savourer vraiment !


 


Copyright © 2010 DIOCÈSE (ECAR) MOROMBE. Tous droits réservés. Contactez: ecarmorombe@gmail.com